Tool to Team gif spinner
Carte Blanche
11 gestes écolos à adopter au bureau
11 gestes écolos à adopter au bureau

11 gestes écolos à adopter au bureau

On ne va pas vous refaire le topo. Vous le savez tout aussi bien que nous : nous sommes actuellement en pleine crise écologique. Alors oui, des actions gouvernementales et mondiales seraient plus efficaces et salvatrices qu’un compost sur notre lieu de travail. Mais cela ne veut pas dire que nous ne devons pas faire des efforts, à notre échelle. On vous donne 11 gestes écolos à adopter au bureau. Car oui, avoir un milieu de travail durable, ce n’est pas seulement une bonne chose pour l’environnement. C’est aussi un moyen de mettre en avant la culture, le respect et la responsabilité. Chez Florès et Tool to Team nous appliquons déjà ces petits gestes du quotidien et on peut vous le dire, cela fonctionne !

Trier ses déchets

On commence par le plus évident : le tri des déchets et recyclage pour réduire le gaspillage. On propose des mugs, assiettes, couverts, pour éviter d’utiliser de la vaisselle jetable. 

Installer un compost

On n’oublie pas les déchets organiques et on implante un compost dans le coin cuisine : un quart des déchets jetés dans une poubelle pourraient être compostés ! Pas besoin d’avoir un jardin pour cela : maintenant, la plupart des agglomérations propose des bornes pour valoriser ses déchets organiques. Un effort minime pour une terre plus heureuse !

Privilégier une alimentation locale

On mange local et on essaie d’emmener son repas. Si on n’a pas le temps, on commande au resto du coin et on emporte son propre contenant. Dans tous les cas, on évite les repas tout faits du supermarché, distribués dans des emballages plastiques.

Recycler le papier

Le recyclage du papier. A l’ère du numérique, c’est vrai que l’on en utilise de moins en moins mais, soyons réalistes. Il y aura toujours besoin d’utiliser du papier ! Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut imprimer à tout va. Alors on se pose deux fois la question, « est-ce vraiment nécessaire d’imprimer ce document » ? Et surtout, on réutilise au maximum le papier !

Petite astuce : on place les feuilles imprimées dont on n’a plus besoin dans un bac « brouillon », que l’on pourra utiliser une prochaine fois. Pourquoi pas même, pour une autre impression. On pense aussi à utiliser un moyen alternatif pour écrire vos notes : des murs sur lesquels on peut écrire, par exemple (avec des peintures de type tableau blanc).

Faire des économies d’énergie

On fait des économies d’énergie. Allumer les lumières que lorsque cela est nécessaire. Débrancher tous les appareils électriques lorsqu’ils sont chargés ou que l’on ne les utilise pas. Utiliser des lampes basse consommation. Eteindre la lumière lorsque l’on quitte une pièce. Et on ne laisse pas des téléphones à charger toute la journée !

Trier sa boîte mail

On limite et on fait du tri dans sa boîte mail. Chaque email stocké ou envoyé a sa propre empreinte carbone, à cause du stockage de ces mails dans le cloud et les data center. Un mail « simple » génère environ 4 g de CO² et peut atteindre 50 g avec des pièces jointes. Il est donc important de limiter l’envoi de mails et de ne conserver que ceux dont on a vraiment besoin. Pensez bien aussi à vider les corbeilles et dossiers de spams. 

Accueillir des plantes vertes

On s’entoure de plantes vertes ! Réduction du stress, purification de l’air, réduction du bruit ambiant et apport d’oxygène. Murs végétaux, plantes en pot, potager, etc. De multiples solutions s’offrent à vous. Attention à choisir des plantes qui demandent assez peu d’entretien et qui pourront supporter vos absences les weekends ou pendant les vacances !

Gérer la température

On gère le chauffage et on ne l‘augmente pas inutilement. Le but n’est pas d’avoir l’impression d’être en Sibérie au bureau. Si l’on est celui qui a toujours froid alors que tout le monde est en tee-shirt, alors on s’habille en prévision. De notre côté nous avons investi dans une panoplie de plaids, une arme redoutable lorsque l’on est assis toute la journée !

Limiter ses déplacements

On limite ses déplacements. Encore une fois, nous sommes à l’ère du numérique ! Profitons-en et instaurons le télé-travail et les visioconférences. Lorsque les déplacements sont inévitables, on privilégie les moyens de transports plus écolos : les modes doux pour les petits déplacements, le train ou le bus plutôt que la voiture. Et on pense covoiturage. On instaure les piles et batteries rechargeables pour les éléments qui fonctionnent avec. Une station de charge à côté de l’imprimante pour ne plus jeter des quantités de piles. 

Préférer les escaliers

Faire un peu de sport au bureau, c’est possible ! Cela implique de préférer les escaliers plutôt que les ascenseurs. Pas facile chez nous avec nos 8 étages mais on fait des efforts !

Choisir la compensation carbone

On opte pour la compensation carbone. Chez Florès et Tool to Team, nous essayons au maximum de limiter nos déplacements mais ils sont parfois inévitables. Nous avons donc choisi le système de compensation carbone.

Vous l’aurez compris, ce sont de petits gestes mais si tout le monde s’y met ils peuvent aider la planète. Alors n’hésitez plus !

S.B.

Intéressé par le sujet ?Partagez-le avec votre communauté sur...
LinkedInTwitterFacebook
idée neuve : ampoule
Ce sujet vous passionne ?
Vous souhaitez en
discuter ?
Prenons contact Voir toutes nos références