Tool to Team gif spinner
Carte Blanche

Amener son chien au travail

Ce n’est plus un scoop : notre façon de travailler évolue et nos espaces de travail avec. Qualité de vie au travail, transversalité, télétravail, management visuel, bien-être des salariés, liberté organisationnelle, etc. Autant de nouveaux enjeux dont les employeurs sont friands pour satisfaire et fidéliser davantage leurs salariés. Et si la qualité de vie au travail passait aussi par amener son chien au travail ? 

Cette semaine on vous parle de cohésion sociale… Grâce aux animaux !

Fini le bureau individuel avec la photo de Paddy le chien de la famille. Pourquoi ne deviendrait-il pas plutôt la vraie mascotte de l’entreprise ?

Une étude montre que seulement 16% des français peuvent aujourd’hui venir travailler avec leur animal de compagnie. C’est la tendance « Pets at work » qui nous vient tout droit des Etats-Unis. 

Quels impacts du chien au travail ?

Il est prouvé que les animaux et notamment les chiens, ont un impact positif sur la santé mentale et le bien-être des personnes

Au travail, la liste de leurs bienfaits est longue :  

  • générer davantage de communication entre les collaborateurs,
  • réduire le stress des salariés,
  • améliorer l’image de la société – un moyen de se différencier des autres entreprises,
  • créer de la bonne ambiance au sein des équipes,
  • améliorer la fidélité des collaborateurs, 
  • augmenter la productivité et l’efficience. 

Pour ce faire – et si vous êtes convaincus par les bienfaits des animaux au bureau pour votre nouveau projet – il sera nécessaire d’anticiper les points suivants. Ce, dès le stade de la programmation proposé par Tool-to-Team : 

  • Règles de vie – entrer dans une démarche d’accompagnement au changement vis-à-vis de vos salariés et prévoir d’instaurer de nouvelles règles de vie au bureau – pourquoi pas organiser un atelier collaboratif afin de définir ces nouvelles règles ensemble ?  
  • Signalétique – il sera important de baliser les espaces autorisés aux animaux, afin de prévenir les collaborateurs craintifs ou allergiques. 
  • Revêtements – préconiser des revêtements de sol adaptés et faciles d’entretien afin de limiter les tâches, salissures et touffes de poils ! 
  • Extérieurs – enfin, s’il est possible, prévoir des accès facilités aux extérieurs, eux-mêmes aménagés, avec notamment d’importantes surfaces de pleine terre.  

Et en plus… Les bienfaits pour les chiens sont tout aussi nombreux !

Alors, persuadés par ces jobs de wouf ?

C.N.

Intéressé par le sujet ?Partagez-le avec votre communauté sur...
LinkedInTwitterFacebook
idée neuve : ampoule
Ce sujet vous passionne ?
Vous souhaitez en
discuter ?
Prenons contact Voir toutes nos références