Tool to Team gif spinner
Carte Blanche

Pour vos travaux, osez le réemploi !

Le réemploi, ce n’est pas seulement de la récup’ ! Cette approche peut être une nouvelle manière de penser l’aménagement d’espace, associée à une façon plus collégiale de se projeter. Alors, quand vous faites vos travaux, pourquoi ne pas oser le réemploi ? 

Réaménager des locaux a longtemps rimé avec une volonté d’endosser une image de nouveauté, de changement, synonyme supposé de performance, etc. Bref, rimé avec table rase. Tout changer était une sorte d’évidence. Les préoccupations environnementales rebattent les cartes. 

Oser le réemploi, c’est être éco-responsable. Mais fait-on réellement des économies ? 

Clairement oui ! Voici des exemples tirés de quelques projets que nous avons conçus et pour lesquels nous avons choisi les options suivantes : 

  • le réemploi des cloisons modulaires. Facile ! elles sont conçues pour… alors pourquoi ne pas le faire ? Leur couleur n’était pas belle : nous les avons démontées et repeintes !
  • le réemploi de dalles de moquette. Pour certains, c’est évident. Pour d’autres, un vrai tabou ! Pourquoi changer toute la moquette alors que seulement 20 % des carreaux de moquettes sont usés ? Il suffit d’un nettoyage complet, d’une dépose, d’un tri et d’un panachage. C’est aussi l’occasion d’apporter un peu de variété pour les 20% de surface où le revêtement est changé, comme les salles de réunion ou les espaces de convivialité. 
  • la remise en peinture de revêtement acoustique. C’est plus osé car on perd un peu en performance… La couleur était démodée, alors nous n’avons pas eu le choix. Mais, nous avons largement compensé par quelques panneaux absorbants qui ont apporté aussi en qualité visuelle (il faut bien les choisir !!).
  • l’analyse de la qualité du mobilier : nous avons soumis chaque élément de mobilier à une grille d’analyse portant à la fois sur l’usure, l’aspect et l’ergonomie. Nous avons associé les utilisateurs… Tout ce qui pouvait être réutilisé l’a été !

Ces choix ont conduit à des économies importantes avec lesquelles il a été possible d’investir dans de beaux espaces de convivialité.

Bien entendu, associer une plus grande diversité de mobiliers, d’éléments constructifs récupérés peut conduire à une image hétéroclite, pas toujours heureuse. Le regard de l’architecte est donc primordial pour trouver une belle harmonie d’ensemble.

Le réemploi est aussi l’occasion de changer d’approche… 

Le travail d’analyse de l’existant et de la ré-employabilité peut s’appuyer sur un travail collégial avec les utilisateurs ! Cet échange est l’occasion de penser ensemble le projet comme d’échanger et de faire monter en compétence tout le groupe de travail (space planner compris !). 

Nous avons ainsi utilisé divers éléments de mobilier comme support de réflexion sur la définition des postes de travail, en croisant les points de vue et les analyses des éléments de mobilier. Nous avons identifié ce qui est fondamental et relativiser d’autres éléments moins cruciaux et simplement démontables ! Nous avons aussi aidé à envisager de nouveaux usages et fait en sorte que chaque changement soit du gagnant-gagnant ! 

En définitive, le réemploi est aussi l’occasion d’aborder le projet différemment : en investissant davantage dans l’intelligence et le contact avec les utilisateurs.

Une politique de réemploi bien menée peut permettre non seulement des économies réelles sans compromis sur la qualité finale, mais aussi une meilleure adéquation du projet aux besoins des utilisateurs

O.T.

Intéressé par le sujet ?Partagez-le avec votre communauté sur...
LinkedInTwitterFacebook
idée neuve : ampoule
Ce sujet vous passionne ?
Vous souhaitez en
discuter ?
Prenons contact Voir toutes nos références